Nos coordonnées : 04 90 16 20 42
Facebook Qui sommes-nous ? English

Résultat de la recherche :auteur:id=456

  • Page
  • / 4

151 images trouvées

parieurs lors de combats de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.parieurs lors de combats de Coqs Bali Indonésieparieurs lors de combats de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757336

parieurs lors de combats de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Panier de transports de Coqs de combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Panier de transports de Coqs de combat Bali IndonésiePanier de transports de Coqs de combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757331

Panier de transports de Coqs de combat Bali Indonésie ; Les

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Paniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Paniers de transports des Coqs de combat Bali IndonésiePaniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757326

Paniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Paniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Paniers de transports des Coqs de combat Bali IndonésiePaniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757323

Paniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Paniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Paniers de transports des Coqs de combat Bali IndonésiePaniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757312

Paniers de transports des Coqs de combat Bali Indonésie ; Les

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Combat de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Combat de Coqs Bali IndonésieCombat de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757298

Combat de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Combat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Combat de Coqs dans l'arène Bali IndonésieCombat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757291

Combat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Combat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Combat de Coqs dans l'arène Bali IndonésieCombat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757288

Combat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Combat de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Combat de Coqs Bali IndonésieCombat de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757283

Combat de Coqs Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Combat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Combat de Coqs dans l'arène Bali IndonésieCombat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757278

Combat de Coqs dans l'arène Bali Indonésie ; Les combats de

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Présentation des Coqs pour le combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Présentation des Coqs pour le combat Bali IndonésiePrésentation des Coqs pour le combat Bali Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757270

Présentation des Coqs pour le combat Bali Indonésie ; Les

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Combat de Coqs dans l'île de Bali en Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur<br>l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée<br>de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une<br>dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant<br>un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.<br>Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu<br>nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.Combat de Coqs dans l'île de Bali en IndonésieCombat de Coqs dans l'île de Bali en Indonésie ; Les combats de coqs, interdits en Indonésie, profitent d’une tolérance sur
l’île de Bali. Le combat (tetadjen ou sabungan) a lieu dans une arène carrée
de 6 mètres de coté, dans un programme composé de 9 ou 10 matches (sehet). Une
dizaine d’hommes pénètrent dans l’arène. Chacun portant un coq et recherchant
un adversaire idéal. On attache à chaque coq son éperon (tadji) de 10 à 12 cm.
Leur fixation requiert un savoir faire particulier, celui des éperonniers peu
nombreux. Les combats sont régis par des règles minutieuses et ancestrales. Une fois un coup décisif porté, les coqs sont séparés.
© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

757255

Combat de Coqs dans l'île de Bali en Indonésie ; Les combats de

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseSérieTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Cavalcade de l'ours redevenu hommeCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Cavalcade de l'ours redevenu homme© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754472

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les Hommes Blancs sont là pour enchaîner et raser nos Ours pour leur rendre une apparence humaine. Ils ont pour cela une Hache, qui leur fait office de rasoir, et un Boudin Noir trempé dans du vin Rouge, qui représente le BlaireauCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les Hommes Blancs sont là pour enchaîner et raser nos Ours pour leur rendre une apparence humaine. Ils ont pour cela une Hache, qui leur fait office de rasoir, et un Boudin Noir trempé dans du vin Rouge, qui représente le Blaireau© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754471

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les Hommes Blancs sont là pour enchaîner et raser nos Ours pour leur rendre une apparence humaineCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les Hommes Blancs sont là pour enchaîner et raser nos Ours pour leur rendre une apparence humaine© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754470

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les Hommes Blancs sont là pour enchaîner et raser nos Ours pour leur rendre une apparence humaineCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les Hommes Blancs sont là pour enchaîner et raser nos Ours pour leur rendre une apparence humaine© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754469

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les quatres ours se lancent dans les rues du village, à la poursuite de la population, pour marquer de leurs pattes les peaux blanchesCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les quatres ours se lancent dans les rues du village, à la poursuite de la population, pour marquer de leurs pattes les peaux blanches© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754468

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les quatres ours se lancent dans les rues du village, à la poursuite de la population, pour marquer de leurs pattes les peaux blanchesCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les quatres ours se lancent dans les rues du village, à la poursuite de la population, pour marquer de leurs pattes les peaux blanches© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754467

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les quatres ours se lancent dans les rues du village, à la poursuite de la population, pour marquer de leurs pattes les peaux blanchesCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les quatres ours se lancent dans les rues du village, à la poursuite de la population, pour marquer de leurs pattes les peaux blanches© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754466

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les visages et les mains des ours sont enduits de suie et d'huileCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les visages et les mains des ours sont enduits de suie et d'huile© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754465

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les préparatifs ont lieu sur une colline au-dessus du village dans le Vieux Fort LagardeCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de MolloCarnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage sur "La diada de l'os" - la journée de l'ours - le carnaval. Les préparatifs ont lieu sur une colline au-dessus du village dans le Vieux Fort Lagarde© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

754464

Carnaval "La journée de l'ours" à Prats de Mollo ; Reportage

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Gardes inspectant un agneau tué en zone à Ours Pyrénées ; Techniciens en charge du programme de réintroduction des Ours slovènes dans les Pyrénées. Tous les animaux lâchés ont été équipés d'émetteurs vhf pour le suivi par radiotélémétrie.Gardes inspectant un agneau tué en zone à Ours PyrénéesGardes inspectant un agneau tué en zone à Ours Pyrénées ; Techniciens en charge du programme de réintroduction des Ours slovènes dans les Pyrénées. Tous les animaux lâchés ont été équipés d'émetteurs vhf pour le suivi par radiotélémétrie.© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

736923

Gardes inspectant un agneau tué en zone à Ours Pyrénées ;

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Gardes inspectant un agneau tué en zone à Ours Pyrénées ; Garde de l'ONCFS : Etienne Dubarry. Pour confirmation d'une attaque d'ours.Gardes inspectant un agneau tué en zone à Ours PyrénéesGardes inspectant un agneau tué en zone à Ours Pyrénées ; Garde de l'ONCFS : Etienne Dubarry. Pour confirmation d'une attaque d'ours.© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

736915

Gardes inspectant un agneau tué en zone à Ours Pyrénées ;

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Garde surveillant des pâturages à moutons en zone à Ours ; Garde de l'ONCFS : Etienne Dubarry. Affût pour confirmation de la présence d'ours près de pâturages non surveillés où des observations ont été rapportées.Garde surveillant des pâturages à moutons en zone à OursGarde surveillant des pâturages à moutons en zone à Ours ; Garde de l'ONCFS : Etienne Dubarry. Affût pour confirmation de la présence d'ours près de pâturages non surveillés où des observations ont été rapportées.© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

736913

Garde surveillant des pâturages à moutons en zone à Ours ;

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Inspection d'un appât à Ours pour confirmer leur présence ; Garde de l'ONCFS : Etienne Dubarry. Confirmation de la présence d'ours dans une zone où des observations ont été rapportées.Inspection d'un appât à Ours pour confirmer leur présenceInspection d'un appât à Ours pour confirmer leur présence ; Garde de l'ONCFS : Etienne Dubarry. Confirmation de la présence d'ours dans une zone où des observations ont été rapportées.© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

736912

Inspection d'un appât à Ours pour confirmer leur présence ;

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Panneau prévenant d'une pollution sur zone à myrtilles ; Panneau mettant en garde sur la récolte de myrtilles, potentiellement intoxiquées au lindane (puissant insecticide). Ce toxique a été découvert sur des carcasses de moutons destinées à nourrir les Ours réintroduits dans les Pyrénées dans le but de les tuer.Panneau prévenant d'une pollution sur zone à myrtillesPanneau prévenant d'une pollution sur zone à myrtilles ; Panneau mettant en garde sur la récolte de myrtilles, potentiellement intoxiquées au lindane (puissant insecticide). Ce toxique a été découvert sur des carcasses de moutons destinées à nourrir les Ours réintroduits dans les Pyrénées dans le but de les tuer.© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

736911

Panneau prévenant d'une pollution sur zone à myrtilles ;

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730117

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730116

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730115

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730114

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730113

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730112

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730111

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730110

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730109

Culture d'Algues rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730108

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730107

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730106

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730105

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730104

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730103

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaireCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenaneCulture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On utilise l'algue rouge en gélifiant et émulsifiant alimentaire© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

730101

Culture d'Algues Rouges pour l'extraction de la carraghenane ; On

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Brêche de Roland dans le Cirque de GavarnieBrêche de Roland dans le Cirque de GavarnieBrêche de Roland dans le Cirque de Gavarnie© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

720815

Brêche de Roland dans le Cirque de Gavarnie

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Eoliennes sur l'A 64 vers Carcassonne AudeEoliennes sur l'A 64 vers Carcassonne AudeEoliennes sur l'A 64 vers Carcassonne Aude© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

720814

Eoliennes sur l'A 64 vers Carcassonne Aude

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Tour de refroidissement de la centrale nucléaire de GolfechTour de refroidissement de la centrale nucléaire de GolfechTour de refroidissement de la centrale nucléaire de Golfech© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

720813

Tour de refroidissement de la centrale nucléaire de Golfech

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Tour de refroidissement de la centrale nucléaire de GolfechTour de refroidissement de la centrale nucléaire de GolfechTour de refroidissement de la centrale nucléaire de Golfech© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

720812

Tour de refroidissement de la centrale nucléaire de Golfech

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Vol de Grues Cendrées dans les PyrénéesVol de Grues Cendrées dans les PyrénéesVol de Grues Cendrées dans les Pyrénées© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

720811

Vol de Grues Cendrées dans les Pyrénées

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Confluence des eaux de fonte de glaciersConfluence des eaux de fonte de glaciersConfluence des eaux de fonte de glaciers© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

720810

Confluence des eaux de fonte de glaciers

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Confluence des eaux de fonte de glaciersConfluence des eaux de fonte de glaciersConfluence des eaux de fonte de glaciers© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

720806

Confluence des eaux de fonte de glaciers

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Glacier de la Mer de Glace et gare ferroviaire de Montenvers ; L'épaisseur du glacier s'est réduite de 150m en 40 ans. Altitude : 1900m.Glacier de la Mer de Glace et gare ferroviaire de MontenversGlacier de la Mer de Glace et gare ferroviaire de Montenvers ; L'épaisseur du glacier s'est réduite de 150m en 40 ans. Altitude : 1900m.© Jean-Frédéric Ittel / BiosphotoJPG - RM

720803

Glacier de la Mer de Glace et gare ferroviaire de Montenvers ;

RMDroits Gérés

JPG

VisionneuseTélécharger l'image en basse-définition

Page suivante
1 / 4

Votre demande est en cours de traitement, veuillez patienter quelques instants...

Galeries d'images Conditions générales Mentions légales Espace photographes





Votre demande a bien été enregistrée.

Pour utiliser cette fonction, vous devez d'abord vous enregistrer ou vous connecter sur le site.

Connexion

Pour classer les photos dans des visionneuses vous devez d'abord vous inscrire ou vous connecter. L'inscription est GRATUITE ! Les visionneuses vous permettent de classer vos photos, de les conserver en mémoire à chaque connexion et de les envoyer par email.

Connexion

Pour bénéficier de cette fonction, une autorisation préalable de Biosphoto est nécessaire, nous allons vous contacter rapidement.

Merci de vérifier que vos informations (email, téléphone) sont à jour sur votre profil utilisateur.

N'hésitez pas à nous contacter au cas vous n'auriez pas obtenu de réponse de notre part. contactez-nous.

Supprimer définitivement cette visionneuse ?

Effacer définitivement tous éléments de cette visionneuse ?



La visionneuse a été copiée

La visionneuse a été copiée dans votre espace personnel.

Votre demande a bien été prise en compte, et le fichier ZIP est en cours de préparation. Un email sera envoyé lorsque l'opération sera terminée.

Vous pouvez insérer un commentaire pour ce téléchargement (par exemple : "dossier 485", ou "client Martin"). Ce commentaire figurera dans le suivi de vos téléchargements et vos relevés.





Votre visionneuse a bien été envoyée.

Si vous modifiez cette visionneuse, les changements seront visibles par le destinataire.

Si vous supprimez cette visionneuse, votre destinataire ne pourra plus y accéder.