+33 490 162 042 Call us
Facebook About us Français

Search result :auteur:id=297

  • Page
  • / 4

167 pictures found

Cape fur Seals females in a colony Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Cape fur Seals females in a colony NamibiaCape fur Seals females in a colony Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331604

Cape fur Seals females in a colony Namibia ; On the disreet

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals NamibiaSkinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331602

Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals NamibiaSkinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331601

Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals NamibiaSkinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331600

Skinning & cutting afte massacre of Cape fur Seals Namibia ; On

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Young in wastes of massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Young in wastes of massacre of Cape fur Seals NamibiaYoung in wastes of massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331598

Young in wastes of massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Fins & viscera in the massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Fins & viscera in the massacre of Cape fur Seals NamibiaFins & viscera in the massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331597

Fins & viscera in the massacre of Cape fur Seals Namibia ; On the

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Extraction of heart in the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Extraction of heart in the massacre of Cape fur Seal NamibiaExtraction of heart in the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331596

Extraction of heart in the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Extraction of heart in the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Extraction of heart in the massacre of Cape fur Seal NamibiaExtraction of heart in the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331595

Extraction of heart in the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Cleaning dock after the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Cleaning dock after the massacre of Cape fur Seal NamibiaCleaning dock after the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331593

Cleaning dock after the massacre of Cape fur Seal Namibia ; On

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Blood of Cape fur Seal massacre flowing to the ocean Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Blood of Cape fur Seal massacre flowing to the ocean NamibiaBlood of Cape fur Seal massacre flowing to the ocean Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331592

Blood of Cape fur Seal massacre flowing to the ocean Namibia ; On

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Blood of Cape fur Seal massacre flowing to the ocean Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.<br/>The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.<br/>In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.<br/>Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.Blood of Cape fur Seal massacre flowing to the ocean NamibiaBlood of Cape fur Seal massacre flowing to the ocean Namibia ; On the disreet sidelines of the Cape Cross Seal Reserve, the discovery of an slaughterhouse denounced the commercial "management" made in the colony of Sea Lions.
The killing of animals is made in unworthy conditions of suffering, before the arrival of visitors to the reserve.
In 2006, 85,000 babies Fur Seals and 7,000 adult males were killed on the Namibian coast.
Use : human food and animal feed (cattle), good quality leather, penis as aphrodisiacs to Asian countries.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

331591

Blood of Cape fur Seal massacre flowing to the ocean Namibia ; On

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Commercial in a market of fauna for tourists ThailandCommercial in a market of fauna for tourists ThailandCommercial in a market of fauna for tourists Thailand© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

165247

Commercial in a market of fauna for tourists Thailand

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Black dwarf rabbit eating the flowers of a shrub France Black dwarf rabbit eating the flowers of a shrub France Black dwarf rabbit eating the flowers of a shrub France © Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

149422

Black dwarf rabbit eating the flowers of a shrub France

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Nicolas Hulot in a conference on the sustainable developmentNicolas Hulot in a conference on the sustainable developmentNicolas Hulot in a conference on the sustainable development© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

119056

Nicolas Hulot in a conference on the sustainable development

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Pierre Rabhi speaking in a conference - debate FrancePierre Rabhi speaking in a conference - debate FrancePierre Rabhi speaking in a conference - debate France© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

119048

Pierre Rabhi speaking in a conference - debate France

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Blood taking away for viral test on a Coal TitBlood taking away for viral test on a Coal TitBlood taking away for viral test on a Coal Tit© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

119042

Blood taking away for viral test on a Coal Tit

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Open air Goose breeding in the in Lot FranceOpen air Goose breeding in the in Lot FranceOpen air Goose breeding in the in Lot France© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

119039

Open air Goose breeding in the in Lot France

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Portrait photographique de Charles Darwin Royaume-Uni ; Image réalisée par Elliott & Fry à LondresPortrait photographique de Charles Darwin Royaume-UniPortrait photographique de Charles Darwin Royaume-Uni ; Image réalisée par Elliott & Fry à Londres© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

99159

Portrait photographique de Charles Darwin Royaume-Uni ; Image

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Cygnes tuberculés en hivernage dans une zone à H5N1 Ain ; Mars 2006. <br>En février, les Cygnes tuberculés ont fait partie des premiers oiseaux sauvages atteints par le virus H5N1 de l'influenza aviaire.<br>Les premiers Anatidés touchés par le virus H5N1 ont été trouvés dans la zone des étangs de la Dombes (Ain).Cygnes tuberculés en hivernage dans une zone à H5N1 AinCygnes tuberculés en hivernage dans une zone à H5N1 Ain ; Mars 2006.
En février, les Cygnes tuberculés ont fait partie des premiers oiseaux sauvages atteints par le virus H5N1 de l'influenza aviaire.
Les premiers Anatidés touchés par le virus H5N1 ont été trouvés dans la zone des étangs de la Dombes (Ain).
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

84874

Cygnes tuberculés en hivernage dans une zone à H5N1 Ain ; Mars

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Rassemblement hivernal de Cygnes et de Foulques Dombes ; Mars 2006. <br>En février, les Cygnes tuberculés ont fait partie des premiers oiseaux sauvages atteints par le virus H5N1 de l'influenza aviaire.<br>Les premiers Anatidés touchés par le virus H5N1 ont été trouvés dans la zone des étangs de la Dombes (Ain).Rassemblement hivernal de Cygnes et de Foulques DombesRassemblement hivernal de Cygnes et de Foulques Dombes ; Mars 2006.
En février, les Cygnes tuberculés ont fait partie des premiers oiseaux sauvages atteints par le virus H5N1 de l'influenza aviaire.
Les premiers Anatidés touchés par le virus H5N1 ont été trouvés dans la zone des étangs de la Dombes (Ain).
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

84869

Rassemblement hivernal de Cygnes et de Foulques Dombes ; Mars

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Buse trouvée morte dans l'Ain et suspectée porteuse H5N1 ; Mars 2006. <br>Les techniciens de l'ONCFS ont pour mission de récolter les cadavres d'oiseaux sauvages en prévention d'une épizootie d'Influenza aviaire à H5N1. <br>Cette Buse trouvée morte est suspectée d'être porteuse du virus H5N1 dans la zone des Etangs de la Dombes, première touchée en France. Buse trouvée morte dans l'Ain et suspectée porteuse H5N1Buse trouvée morte dans l'Ain et suspectée porteuse H5N1 ; Mars 2006.
Les techniciens de l'ONCFS ont pour mission de récolter les cadavres d'oiseaux sauvages en prévention d'une épizootie d'Influenza aviaire à H5N1.
Cette Buse trouvée morte est suspectée d'être porteuse du virus H5N1 dans la zone des Etangs de la Dombes, première touchée en France.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

84865

Buse trouvée morte dans l'Ain et suspectée porteuse H5N1 ; Mars

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Collecting of a sick Dove with protective glove FranceCollecting of a sick Dove with protective glove FranceCollecting of a sick Dove with protective glove France© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

84856

Collecting of a sick Dove with protective glove France

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Baguage d'un Merle noir avec protection contre le virus H5N1 ; Mars 2006<br>Suite aux craintes d'une épizootie de Grippe aviaire à H5N1, et d'une éventuelle transmission à l'Homme, des règles strictes de protection ont été préconisées par le Muséum National d'Histoire Naturelle aux personnes autorisées à baguer les oiseaux sauvages. <br>Ici un technicien de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Baguage d'un Merle noir avec protection contre le virus H5N1Baguage d'un Merle noir avec protection contre le virus H5N1 ; Mars 2006
Suite aux craintes d'une épizootie de Grippe aviaire à H5N1, et d'une éventuelle transmission à l'Homme, des règles strictes de protection ont été préconisées par le Muséum National d'Histoire Naturelle aux personnes autorisées à baguer les oiseaux sauvages.
Ici un technicien de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

84852

Baguage d'un Merle noir avec protection contre le virus H5N1 ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Panneau révélateur de la crainte de la Grippe aviaire à Lyon ; Situé au Nord-Est de l’agglomération<br>de Lyon, à 10 km du centre ville, le Grand Parc Miribel Jonage s’inscrit dans un<br>vaste espace naturel préservé et compte<br>parmi les plus grands parcs péri-urbains<br>d’Europe.<br>Vocations : <br>ï Préserver la ressource en eau potable<br>ï Maintenir le champ d’expansion des crues<br>ï Préserver et valoriser le patrimoine naturel<br>ï Améliorer l’accueil des populations<br>urbaines. <br>En février 2006, la découverte d'oiseaux sauvages morts de le Grippe aviaire a occasionné une campagne de prévention et une crainte irraisonnée des populations. <br>Panneau révélateur de la crainte de la Grippe aviaire à LyonPanneau révélateur de la crainte de la Grippe aviaire à Lyon ; Situé au Nord-Est de l’agglomération
de Lyon, à 10 km du centre ville, le Grand Parc Miribel Jonage s’inscrit dans un
vaste espace naturel préservé et compte
parmi les plus grands parcs péri-urbains
d’Europe.
Vocations :
ï Préserver la ressource en eau potable
ï Maintenir le champ d’expansion des crues
ï Préserver et valoriser le patrimoine naturel
ï Améliorer l’accueil des populations
urbaines.
En février 2006, la découverte d'oiseaux sauvages morts de le Grippe aviaire a occasionné une campagne de prévention et une crainte irraisonnée des populations.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82805

Panneau révélateur de la crainte de la Grippe aviaire à Lyon ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Accès interdit des étangs de la Dombes infectés par le H5N1 ; En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres. <br>Très rapidement, des mesures de confinement et d'interdiction d'accès aux étangs de la Dombes ont été mises en place.Accès interdit des étangs de la Dombes infectés par le H5N1Accès interdit des étangs de la Dombes infectés par le H5N1 ; En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres.
Très rapidement, des mesures de confinement et d'interdiction d'accès aux étangs de la Dombes ont été mises en place.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82525

Accès interdit des étangs de la Dombes infectés par le H5N1 ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. <br>En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres. <br>Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires. Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parcVaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes.
En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres.
Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82504

Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. <br>En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres. <br>Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires. Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parcVaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes.
En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres.
Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82502

Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. <br>En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres. <br>Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires. Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parcVaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes.
En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres.
Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82501

Vaccination anti-H5N1 d'un Pélican par les soigneurs du parc ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Capture et maitrise d'un Pélican pour vaccination anti-H5N1 ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. <br>En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres. <br>Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires. Capture et maitrise d'un Pélican pour vaccination anti-H5N1Capture et maitrise d'un Pélican pour vaccination anti-H5N1 ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes.
En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres.
Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82498

Capture et maitrise d'un Pélican pour vaccination anti-H5N1 ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Soigneur capturant des Pélicans pour vaccination anti - H5N1 ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. <br>En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres. <br>Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires. Soigneur capturant des Pélicans pour vaccination anti - H5N1Soigneur capturant des Pélicans pour vaccination anti - H5N1 ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes.
En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres.
Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82494

Soigneur capturant des Pélicans pour vaccination anti - H5N1 ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Soigneur passant par un pédiluve désinfectant anti - H5N1 ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. <br>En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres. <br>Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires. Soigneur passant par un pédiluve désinfectant anti - H5N1Soigneur passant par un pédiluve désinfectant anti - H5N1 ; Site : Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes.
En février 2006, le premier oiseau sauvage mort des suites de l'infection à H5N1 (grippe ou influenza aviaire) a été découvert dans la zone des étangs de la Dombes. Le premier élevage de volailles touché a suivi à quelques kilomètres.
Dans ce périmète, le Parc des Oiseaux a décidé de fermer au public et d'engager une campagne de vaccination de ses pensionnaires.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82490

Soigneur passant par un pédiluve désinfectant anti - H5N1 ;

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Préparation du rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Préparation du rotoluve de désinfection à H5N1 à VersailleuxPréparation du rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82105

Préparation du rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Préparation du rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Préparation du rotoluve de désinfection à H5N1 à VersailleuxPréparation du rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82103

Préparation du rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux AinPassage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82102

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ;

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux AinPassage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82101

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ;

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux AinPassage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82100

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ;

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux AinPassage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82099

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ;

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux AinPassage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82098

Passage au rotoluve de désinfection à H5N1 à Versailleux Ain ;

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Mise en quarantaine du secteur touché par le virus H5N1 Ain ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Mise en quarantaine du secteur touché par le virus H5N1 AinMise en quarantaine du secteur touché par le virus H5N1 Ain ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82097

Mise en quarantaine du secteur touché par le virus H5N1 Ain ;

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Barrage routier sanitaire de la zone du premier cas de H5N1 ; Février 2006<br/>Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.<br/>L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.Barrage routier sanitaire de la zone du premier cas de H5N1Barrage routier sanitaire de la zone du premier cas de H5N1 ; Février 2006
Le premier cas de grippe aviaire touchant un élevage d'oiseaux domestiques est confirmé.
L'élevage de dindes de Daniel Clair à Versailleux était déjà depuis la veille placé en isolement sanitaire total.
© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82096

Barrage routier sanitaire de la zone du premier cas de H5N1 ;

RMRight Managed

JPG

LightboxSeriesDownload low resolution image

Cygne tuberculé nageant et se toilettant sur le lac Léman ; En février 2006, les Cygnes tuberculés font partie des premiers oiseaux sauvages atteints par le virus H5N1 de l'influenza aviaire.Cygne tuberculé nageant et se toilettant sur le lac LémanCygne tuberculé nageant et se toilettant sur le lac Léman ; En février 2006, les Cygnes tuberculés font partie des premiers oiseaux sauvages atteints par le virus H5N1 de l'influenza aviaire.© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

82094

Cygne tuberculé nageant et se toilettant sur le lac Léman ; En

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Tadornes de Belon en vol au soleil couchant  ; Littoral picard, FranceTadornes de Belon en vol au soleil couchant Tadornes de Belon en vol au soleil couchant ; Littoral picard, France© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80711

Tadornes de Belon en vol au soleil couchant ; Littoral picard,

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Tadorne de Belon mâle lissant son plumage Baie de SommeTadorne de Belon mâle lissant son plumage Baie de SommeTadorne de Belon mâle lissant son plumage Baie de Somme© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80707

Tadorne de Belon mâle lissant son plumage Baie de Somme

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Tadorne de Belon mâle en vol Baie de SommeTadorne de Belon mâle en vol Baie de SommeTadorne de Belon mâle en vol Baie de Somme© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80706

Tadorne de Belon mâle en vol Baie de Somme

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Portrait d'un mâle de Tadorne de Belon Baie de SommePortrait d'un mâle de Tadorne de Belon Baie de SommePortrait d'un mâle de Tadorne de Belon Baie de Somme© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80705

Portrait d'un mâle de Tadorne de Belon Baie de Somme

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Couple de Sarcelles d'eté sur l'eau Parc National du DjoudjCouple de Sarcelles d'eté sur l'eau Parc National du DjoudjCouple de Sarcelles d'eté sur l'eau Parc National du Djoudj© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80701

Couple de Sarcelles d'eté sur l'eau Parc National du Djoudj

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Couple de Sarcelles d'hiver se toilettant CamargueCouple de Sarcelles d'hiver se toilettant CamargueCouple de Sarcelles d'hiver se toilettant Camargue© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80699

Couple de Sarcelles d'hiver se toilettant Camargue

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Sarcelle d'hiver mâle en train de s'envoler CamargueSarcelle d'hiver mâle en train de s'envoler CamargueSarcelle d'hiver mâle en train de s'envoler Camargue© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80697

Sarcelle d'hiver mâle en train de s'envoler Camargue

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Sarcelle d'hiver mâle buvant CamargueSarcelle d'hiver mâle buvant CamargueSarcelle d'hiver mâle buvant Camargue© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80695

Sarcelle d'hiver mâle buvant Camargue

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Sarcelle d'hiver mâle se toilettant CamargueSarcelle d'hiver mâle se toilettant CamargueSarcelle d'hiver mâle se toilettant Camargue© Yves Thonnerieux / BiosphotoJPG - RM

80694

Sarcelle d'hiver mâle se toilettant Camargue

RMRight Managed

JPG

LightboxDownload low resolution image

Next page
1 / 4

Your request is processing. Please wait...

Galleries General conditions Legal notices Photographers area





Your request has been registered.

To use this feature you must first register or login.

Log in

To organize photos in lightboxes you must first register or login. Registration is FREE! Lightboxes allow you to categorize your photos, to keep them when you sign in and send them by email.

Log in

A Biosphoto authorization has to be granted prior using this feature. We'll get in touch shortly, please check that your contact info is up to date. Feel free to contact us in case of no answer during office hours (Paris time).

Delete permanently this lightbox?

Delete permanently all items?



The lightbox has been duplicated

The lightbox has been copied in your personal account

Your request has been registered. You will receive an e-mail shortly in order to download your images.

You can insert a comment that will appear within your downloads reports.





Your lightbox has been sent.

In case of modification, changes will be seen by your recipient.

If deleted, your lightbox won't be avalaible for your recipient anymore.